Les épluchures, c’est écologique et économique, et ça peut faire de super recettes anti gaspi.

Les épluchures, c’est les restes de nos aliments, avant les mettre à la poubelle ou au compost … si on les utilisait !!!!

Avant de sortir couteaux et casseroles, une précision s’impose : les épluchures ne concernent pas uniquement la peau des fruits et des légumes.

En effet, on définit ainsi le terme « éplucher » : « débarrasser les fruits et les légumes de leurs parties non comestibles. 

Éplucher n’est pas toujours synonyme de peler : on épluche la salade, les épinards, le chou et les radis en leur ôtant les tiges, les racines, les côtes, les feuilles flétries.

On « écosse » les petits pois, on « effile » les haricots verts, on « monde » les tomates et les amandes. »

Les épluchures ne désignent donc pas que les pelures, mais tous les « restes » des fruits et les légumes après leur préparation : peaux, écorces, trognons, pépins, noyaux, côtes, tiges, cosses, fanes, etc.

Rendez vous avec Les épluchures

Pour les épluchures-pelures, il faut absolument des fruits et des légumes issus de l’agriculture biologique ou non traités.

Les épluchures

En effet, les vitamines et les fibres se concentrent dans la peau, mais malheureusement, les pesticides et autres traitements chimiques leur emboîtent le pas.

Le bio est plus cher, mais comme on ne jette rien.

Important : N’oubliez pas de laver ou de brosser soigneusement vos produits avant de les cuisiner.

Il faut considérer les épluchures comme des ingrédients à part entière et servez-les dans votre plus belle vaisselle. Les magasins spécialisés, véritables cavernes d’Ali-baba gourmandes, feront à coup sûr votre bonheur.

Bon à savoir : un économe …
En épluchant les légumes avec ce couteau particulier, les épluchures sont calibrées et donc (en principe) moins épaisses qu’avec un couteau normal. Il y a ainsi moins de gaspillage. D’où le nom commercial et devenu populaire, d’  »économe ».

L’inspiration dans les livres  :

  •  Les épluchures, dix façons de les accommoder (Les Éditions de l’Épure, 2003) : 10 recettes créées par la géniale Sonia Ezgulian, des cosses de petits pois farcis aux tuiles de caramel à la peau de pêche, en passant par le velouté de queues de persil aux ravioles de Romans, l’huile parfumée aux tiges de tomates ou la morue au fumet de noyaux d’olives noires.
  • Épluchures, bavardages et recettes de Andrée Maureau (Équinoxe, 2005) : un véritable traité sur l’épluchure, depuis les outils jusqu’aux représentations dans l’art, avec bien sûr des tas de recettes.
  • Les épluchures Marie Cochard (Auteur)  , Jetez-vous les noyaux d’avocats ? Feuilles et troncs d’artichauts, écorces d’agrumes… Mais soupçonnez- vous les trésors que ces déchets recèlent ?

Retrouvez l’ensemble des astuces Zéro déchets sur mon blog : https://petitsgourmandsandco.com/category/le-zero-dechet/mes-astuces-zero-dechet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.