Ce nid de Pâques : comme une Pavlova, meringue et fruits rouges, pour clore cette semaine de Pâques !

Pour cette version de Nid de Pâques, des fruits (car c’est tout juste le tout début du commencement de la saison des fraises) et dans le climat actuel, j’avais envie de couleurs pour vous réchauffer le cœur.

J’ai donc opté pour le combo meringue et fruits rouge, pour un dessert de Pâques très gourmand !

Pour la meringue :

  • 4 blancs d’oeuf,
  • 100 g de sucre en poudre en poudre ,
  • 350g  Fruits rouges (myrtilles, fraises, framboises, groseilles …),
  • 100 g de sucre en poudre glace,
  • Petits œufs de Pâques au chocolat ,
  • Crème fraîche en bombe.

 Préparation :

Une meringue juste parfaite

Préchauffer le four à 90°C.

Monter les blancs en neige.

Lorsque les blancs commencent à être bien mousseux, ajouter le sucre blanc petit à petit, jusqu’à obtenir une masse de meringue bien brillante avec une pointe.

Incorporer après le sucre glace toujours au robot.

Avant la cuisson

Verser la meringue dans une poche à douille munie d’une douille cannelée.

Dresser vos 6 pavlova de 6/8 cm de diamètre environ : commencer par dresser une spirale puis remonter les bords sur 2 ou 3 tours.

Pour ne pas gâcher, je fais des petites meringues avec ce qui me reste de préparation.

Un dessert très gourmand

Faire cuire pendant 1h30. Une fois la cuisson terminée, laisser les meringues refroidir dans le four avec la porte entre-ouverte.

Une fois, les meringues refroidis, les mettre sur un plat de service, et mettre de la chantilly au centre.

Attention cette préparation est minute donc a servir de suite.

Disposer par dessus, les fruits rouges et les petits œufs en chocolat et régalez vous ….

Un dessert croquant par la meringue, fondant par son coeur et chantilly et pleins de bonheur printanier avec les fruits rouge.

Cette recette a été réalisé en partenariat avec Intermarché Lamorlaye.

Venez retrouver l’ensemble de mes recettes sucrées dans ma rubrique : https://petitsgourmandsandco.com/category/mes-recettes-sucrees

Une pavlova croquante

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.